Bienvenue

Nous sommes à Toronto au Canada ! !

Liens utiles

Top Sites

---

Discord

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eveana SommerHild

 :: ϟ Administration :: Registres :: Registres Validés
Dim 15 Sep 2013 - 13:46


SommerHild Eveana

La haine est un poison. Elle te consume de l'intérieur avant de se montrer au grand jour. Lorsque ce jour arrive, mieux vaut être seule.



× Nom complet : SommerHild
× Prénom : Eveana
× Âge : 20 ans

[X] Métier : Eleveuse ( El Murmullo Del Caballo )

[×] Cheval Propriétaire

× Célébrité choisie : April Pearson


Histoire

Prologue :

« Aujourd'hui, une nouvelle page se tourne pour moi. Une nouvelle vie peut être... Je vais enfin pouvoir intégrer cette école dont j'aspirais tant ! Imagine un peu... Le monde s'offre à nous. Une vie au milieu des équidés. Tu sais cet animal que j'affectionne tout particulièrement. Je me suis enfin décidé à partir. Depuis le temps que je t'en parlais. Voilà, j'en ai fini pour aujourd'hui, j'espère te retrouver très prochainement. Tu es mon confident. »

Je refermai mon carnet avant de le ranger dans mon bagage et m'envoler vers les pays Scandinave. J'allais enfin pouvoir trouver ma tranquillité et libérer ma vraie nature. Depuis vingt ans maintenant j'avais du maîtriser le moindre de mes actes, la moindre de mes paroles car ma vision des choses ne plaisait à mes proches.


Partie I : Enfance

Par un jour de très faible température, on entendit une femme crier dans la chambre d'un hôpital. C'était ma mère en train d'enfanter. Après plusieurs heures de travail, je vis enfin le jour. Me voilà, moi, Eveana, un tout petit être livré aux griffes de la vie. Un pauvre petit être sans défenses. Je naquis dans une contrée Irlandaise non loin de Cork.

Je suis ce que l'on appelle « fille unique ». Mes parents, issus du monde de la bourgeoisie, m'élevèrent avec leurs principes. Je dus apprendre les manières dites bonnes. Mais, très vite, je compris que le monde auquel mes parents me préparait depuis ma plus tendre enfance n'était pas adapté à ma personnalité.

Durant les dix premières années de ma vie je fus une enfant malheureuse car, étouffée par tant de principes, de morales et de mœurs en tout genre. Malgré les présents de mes parents tous plus gros et plus excessifs les uns que les autres. Je me suis vite désintéressée de ce monde où tout me tombait tout cuit dans la bouche. J'étais jeune mais, je savais déjà que le monde de la bourgeoisie et moi n'étions pas fait pour nous entendre.


Partie II : Pré adolescence

J'étais en âge d'entrer au collège. Je n'étais pas ce que l'on pouvait appeler une lumière, loin de là... Je regardais souvent par la fenêtre pour voir le paysage qui se présentait à moi. J'étais toujours en quête de découverte, aussi futile qu'elle soit. Souvent, après la fin des cours j'arpentais les chemins bordant des champs de cultures. C'était beau à voir. J'aimais passer des heures à admirer un paysage. Si j'avais eut le loisir de faire l'école buissonnière, je partirais m'isoler dans un champ, seule. Le collège étant beaucoup trop encadré, je ne pouvais point m'adonner à ce plaisir. A cet époque j'étais encore une enfant sage et disciplinée, malgré ma réticence à respecter les règles, j'essayais toujours de les transgresser au moins une fois. Pour  moi, les règles si elles existaient, c'était qu'elles étaient faites pour être outrepasser. Les conséquences ne m'effrayait pas.

Aux alentours de mes douze printemps, mes parents m'inscrivirent à des cours particuliers d'équitation. Pourquoi pas des cours collectifs ? Je me suis toujours posée cette question. Mes parents n'aimaient pas se mélanger aux gentes inférieures à la leur. C'était certainement à cause de ce type de pensées que je n'affectionnais pas particulière le monde dans lequel vivait mes géniteurs. Je suivis ces cours avec une attention toute particulière. L'animal que je chevauchais plusieurs fois par semaine me passionnait. Je progresser avec une vélocité étonnante. J'assimilais rapidement les principes, ceux là ils n'étaient pas dérangeant à apprendre. Voilà comment est née mon adoration pour les chevaux. Je devais certainement en remercier mes parents.... Je n'en fit rien.


Partie III : Une surprise

Pour mes treize ans mes parents ne firent présent d'un cheval.  Un sublime Andalou. Mais, ils s'étaient déjà chargés d'engager des personnes pour s'en occuper. Ils utilisèrent comme prétexte que j'étais trop jeune pour m'en occuper seule et que le cheval était également jeune et ils l'avaient désigné sous les termes de « potentiellement dangereux ». En réalité, ils devaient très certainement me prendre pour une incapable... L'Andalou se nommait Wind Spirit. Mes parents m'ayant formellement interdit d'entrer dans son parc, bien évidemment, la première chose que je fis dès qu'ils eurent le dos tourné, c'est d'aller caresser mon cheval. Je n'aimais pas les règles en général et, encore moins celles imposées par mes géniteurs.

Dès que mon père et ma mère étaient absent de la demeure, j'allais voir Wind Spirit. Souvent je m'asseyais dans son champ et je l'observais paître tranquillement. Mon esprit vagabondait sur le fil de mes pensées qui s'égaraient je ne sais où. Aimant être en harmonie avec la nature, régulièrement, je m'installais à l'extérieur dans un champ pour écrire quelques lignes de ce qui traversait mon esprit. Puis, j'en vins à tenir un journal. Mais, je n'y écrivais pas tous les jours seulement quand je ressentait le désir d'y relater ma vie.

Un jour, je décidai de me lancer dans la musique pour le plus grand plaisir de mes parents. Comme instrument, je choisis une guitare. Pour quelles raisons ? Je n'en avais strictement aucune idée... Je trouvais qu'une guitare c'était bien. Ce n'était pas plus compliqué que cela. Bien entendu, mes parents engagèrent un professeur de musique particulier, qui venaient deux fois par semaine à la maison.


Partie IV : Dévergondage

J'entrais enfin au lycée ! Pour moi lycée était synonyme de liberté. En plus, j'étais en internat. Le pied ! Plus de parents sur le dos. Très vite, je me mis à sécher les cours et à traîner dans le parc non loin du lycée. Je rejoignais des personnes avec qui je m'étais liée d'amitié. L'alcool tournait. Ce fut comme ça que j'y pris goût. Puis, je commençai à aller à leur soirée le week end. Bien sur, j'inventais une excuse à mes parents pour qu'ils me laissent partir le week end.

Dans ses soirées tournaient l'alcool, la drogue... Je gouttais à tout ce qui se présentait à moi. Même, une fois à un charmant jeune homme, avec qui je découvris pour la première fois les plaisirs charnels. A partir de ce jour là, pour moi, les soirées se résumaient à alcool, drogue, sexe. J'étais de plus en plus dévergondée. J'en venais même à arriver défoncée en cours, ou alcoolisée. Jusqu'au jour où je me suis faite attraper. Cela faisait deux ans que j'étais entrée au lycée et mes parents furent outré par mon attitude dévergondée et irrespectueuse car, selon eux, ils ne m'avaient pas éduqué de la sorte.

Ils me retirèrent de l'internat, je fus interdite de sorties jusqu'à ma majorité. Ils pensaient qu'en faisant cela, je m'assagirais. Ce fut l'effet inverse. Quand ils étaient là, je passais mon temps avec mon cheval. Je l'avais délaissé pendant deux ans, donc je décidai de me rependre en main. Je nouai des liens forts avec lui. Mon but étant d'arriver à le monter sans selle, ni bride. A côté de cela, dès que mes parents étaient absent, ou qu'ils dormaient, je faisais le mur et sortais.


Partie V : Le jour de mes dix huit ans

Pour me récompenser de mon comportement exemplaire, mes parents me mirent à la porte. Ils en avaient eu marre que je leurs mente plus que régulièrement. Mes affaires m'attendaient sur le perron ainsi que mon cheval. A partir de cet instant, je due me débrouiller seule et m'assumer. Ils m'avaient léguer une partie de mon héritage. Avec cet argent je devais vivre jusqu'à mes vingt et ans et ensuite, il reverrait leur position. Certes, j'avais une somme assez conséquente mais, je ne devais pas oublier que j'avais un cheval à charge.

Je mis mon cheval en pension dans un centre équestre et quant à moi, je dormais chez des amis, jamais les mêmes. Parfois c'était dans la rue. Je pensais mes soirées à boire, à fumer, à coucher... Tandis que la journée je m'occupais de mon Andalou. Nous formions un beau couple. Il n'acceptait plus que moi sur son dos et j'avais enfin réussi à atteindre mon objectif qui étais de la monter sans le moindre harnachement.

Le club me proposa même de faire un spectacle avec Wind Spirit. J'acceptai avec joie. Ces mêmes personnes me parlèrent d'une écurie nomade nommée Full Horse. Je fis quelque recherche et décidai que l'année de vingt ans j'irai m'y inscrire. L'école allait s'installer prochainement en Norvège donc, au lieu de prendre un billet pour la Nouvelle Zélande, pays dans lequel elle se trouvait actuellement, je décidai de directement me rendre sur les lieux de leur prochaine destination. Comme cela, j'aurais un peu de temps pour découvrir la ville d'Oslo.


Partie VI : De mon arrivée à Full Horse à ce jour :

Comment résumer tout ce qui m'est arrivée en si peu de temps ? Pour commencer, j'ai rapidement attend le grade d'éleveuse. Cela est une des seules bonnes nouvelles que je vais avoir à vous annoncer. Ensuite, il m'est arrivée de nombreuses choses. Au début, cela a commencé par un jeu. Un jeu que je pourrais qualifier inoffensif. Sortir, me mettre des mines, se droguer... Sauf que ce jeu a dérapé... Il a fini en dépendance. Je suis devenue une camée. Puis, par la force des choses je n'ai plus eu d'argent pour m'acheter ma dose journalière. J'ai du trouver un autre moyen... J'ai rencontré Zac... Et là les choses m'ont complètement échappées ! Je suis passé au stade femme battue... J'ai vu la mort de près... Mais pourtant je suis encore là. Une jeune homme et une jeune femme m'ont aidé à m'en sortir... Shay et Red... A force de côtoyer Red au fil des semaines, quelque chose s'est installé en moi que je ne peux pas nommé... Pour le moment... Ou que je ne veux pas nommer car cela m'effraierai...


Caractère

Eveana est une fille volage et libertine. Pour elle, chaque jour doit être vécu pleinement, sans regrets ni concession. C'est une poète dans le coeur et une philosophe dans l'âme. Elle offre une vision du monde qui nous entoure bien particulière. A vous de découvrir laquelle. Elle profite de tous les plaisirs que la vie à a offrir qu'ils soient légaux ou non. Les lois ? Non, elle ne connait pas. L'alcool ? Une boisson non égalable.  La drogue ? Elle y a touché plus d'une fois... Le sexe ? Elle en raffole et elle en ferait bien une overdose... L'amour ? Ce n'est que désillusion et tristesse... Le bonheur ? Mais, qu'est que le bonheur ? Tout le monde en fait sa propre définition..  Musicienne à ses heures perdues. Aimant tout ce qui tourne autour de l'art, peu importe sous quel forme. Les traits de caractère qui la définit le mieux ? Sociable, patiente, rêveuse, franche, incrédule... A vous de découvrir les dessous d'Eveana.







A propos de Toi

× Ton prénom : Hum... J'ai un trou là xD
× Tu as découvert le forum ... Dans les bras de Red Wink
× Tu as un parrain, peut-être ? Le pauvre... Quel genre de fil à retordre il aurait...
× As tu lu le règlement ? /!\ Propriété de Red /!\
× Autre : J'espère que ce forum continuera à tourner longtemps =)



fiche de présentation by Enzo A. Levy

Revenir en haut Aller en bas
Eveana SommerHild
Correctrice
avatar
Eveana SommerHild
Messages : 337
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 25

Fiche Cavalière
PE:
1200/2000  (1200/2000)
Aspiration:
Licence:
Eveana SommerHild
Dim 15 Sep 2013 - 13:46

Wind Spirit





carte d'identité
carte de santé

❖ NOM COMPLET : Wind Spirit
❖ AGE : 8 ans
❖SEXE : Étalon
❖ RACE : Andalou
❖ ROBE : Grise claire
❖PARTICULARITÉ : Tâche rose entre les deux naseaux

❖ PROPRIÉTAIRE : Eveana SommerHild
❖ CAVALIER DEMI-PENSION : //
❖ AUTRES : //




❖ ÉTAT DE SANTÉ : Très bon
❖ VISITE VÉTÉRINAIRE : Le 18 / 09 / 2013
❖ VISITE MARÉCHAL-FERRANT : Le 18 / 09 / 2013

❖ PÈRE : Inconnu
❖ MÈRE : Inconnue
❖ DESCENDANCE :
-
-
-
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

information


❖ HISTOIRE :

Il a vécu avec sa mère la première année de sa vie. Il vivait chez un éleveur de chevaux Andalou. Il était destiné aux grandes écoles de dressages et de spectacles avant que les parents d'Eveana décide de lui acheter. Depuis ce jour Wind vivait chez les SommerHild. Au début il fut éduqué par un palefrenier au service des Sommerhild. Mais rapidement Wind se désintéressa de cet homme pour porter son attention sur sa propriétaire. Il s'est pris d'amitié pour cette jeune femme et il en est devenu possessif.

❖ CARACTÈRE :

C'est un cheval calme, doux comme un agneau avec parfois ses humeurs mais ne basculant pas dans l'excès. Mais, cela est vrai seulement avec sa propriétaire Eveana ! Avec un inconnu, il agira autrement. Il veut protéger son territoire, et Eveana en fait partie. Pour se défendre, il n'hésitera pas à mordre ou a taper. Il ne se laissera pas approcher par une personne qu'il ne connait pas et mieux vaut pas qu'elle s'aventure trop près de lui.


En Main :

C'est un cheval un peu brute mais, en règle général, il est plutôt gentil. Si il vous pousse, ce n'est pas vraiment volontaire de sa part, il ne se rend pas compte de la force qu'il possède. En revanche, si vous le tenait en longe et qu'une jument en chaleur est dans les parages.... C'est à vos risques et périls. Il va devenir nerveux, et agressif. Mieux vaut tout lâcher si il décide de tirer, dans ce cas, car, sinon il vous traînera sur plusieurs mètres.

En Selle :

C'est un cheval discipliné, qui a un bon niveau en dressage. Il est plutôt calme et très attentif. Mais cela est seulement vrai quand c'est Eveana qui est sur lui. Si un étranger ose poser les fesses sur son dos, il se cabre, rue, embarque. Il est intenable. Sur son dos, seule Eveana est accepté. Sinon il a une bonne réactivité aux aides naturelles. Il est très fin, et exécutera son travail avec élégance.

En Groupe:

Il à tendance à être le dominant. Il sait s'imposer et n'hésitera pas d'user de ses dents ou de ses sabots pour faire valoir son statut d'étalon.  Si une jument est en chaleur dans les parages, il va tout faire pour qu'elle soit sienne. Aucun autre cheval ne pourra s'approcher... Il a vraiment un sale caractère en groupe. Oreilles plaquées et dents dehors, tel sera l'accueil qu'il réserve à un cheval qui s'approche trop prêt. Il en va de même pour la nourriture...


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
compétences
psychologie
concours

❖ DRESSAGE CLASSIQUE : 10
❖ SAUT :
❖ CROSS :
❖ ATTELAGE :
❖ JEUX :
❖ EXTÉRIEUR :

❖ TRAVAIL A PIED :

❖ ENDURANCE :
❖ VITESSE :
❖ SOUPLESSE : 5
❖ ÉQUILIBRE :
❖ FORCE : 5

SOIN :


❖ CONFIANCE :
-
-
-

❖ Figures de dressage :
- Jambette
- Pas espagnol
- Campo
- Révérence
- Coucher
- Assit



Ce cheval peut participer aux :
- E1 de Dressage.
- E1 de CSO.
- E1 de Cross.
- E1 de Complet.

❖ Palmarès :
:
:
:
TOTAL :

Spoiler:
 




Photos :




↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

You think you know death. But you don’t. Not until you’ve seen it. Really seen it. It gets under your skin and lives inside you. You also think you know life. You stand on the edge of things and watch it go by, but you’re not living it. Not really. Just a tourist. A ghost. And you see it. Really see it. It gets under your skin and lives inside you. There’s no escape, there’s nothing to be done and you know what? It’s good, it’s a good thing. And that’s all i have to say about it.
Skins Rise
Revenir en haut Aller en bas
Eveana SommerHild
Correctrice
avatar
Eveana SommerHild
Messages : 337
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 25

Fiche Cavalière
PE:
1200/2000  (1200/2000)
Aspiration:
Licence:
Eveana SommerHild
Page 1 sur 1
Sauter vers: