Bienvenue

Nous sommes à Toronto au Canada ! !

Liens utiles

Top Sites

---

Discord

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie à fleur de peau | Tiger

 :: ϟ Manoir :: Pavillon Nord
Ven 26 Jan 2018 - 20:47
S'entretenir, bon gré mal gré.
Rose rentra dans sa chambre avec soupir exaspéré.
Elle avait prévu plein de choses pour sa soirée. En particulier, elle espérait croiser quelqu'un. Mais ce ne serait pas pour aujourd'hui. Elle s'était fait passé un savon pas possible. Logan était intransigeant et l'avait toujours été, elle devrait avoir l'habitude. Et puis elle en avait vu d'autres, en école d'art ses profs n'étaient pas des tendres non plus,
loin de là. Pourtant ce regard qu'il avait lorsqu'il l'engueulait, elle ne s'y ferait jamais. Elle avait merdé, elle le savait. Elle avait pas assuré sa figure, n'était pas assez gainée, elle était tombée du haut du dos de leur grand shire. Elle s'était bien réceptionnée mais tout de même, elle avait fait une sacrée chute, elle aurait pu se blesser. Tout ça parce qu'elle n'allait quasiment plus en salle de sport. Eh bien le grand chef le lui avait fait regretter.
Donc ce soir ses plans tombaient à l'eau. Au lieu de prendre une douche puis d'aller dîner elle se changea. Elle enfila un leggins aux motifs bariolés et une brassière ainsi qu'un grand t-shirt ample gris clair qui lui tombait soit sur l'épaule soit dans le dos, en fonction de ses mouvements. Une paire de baskets, son sac et hop, la voilà qui prenait la direction de la salle de sport avec les pieds qui traînaient un peu. Elle avait envie de faire de la muscu comme de se pendre.

Arrivée dans la salle elle posa son sac dans un coin et attrapa un des tapis de sol entassés à côté avant de se diriger vers un espace vide pour s'installer et commencer une série d'abdos. Elle tâcha de rester concentrée sur sa série ... 1, 2, 3, 4 ... mais très vite se regard se mit à errer dans la salle ... 5 ... Elle était vide. Pourtant elle était plutôt bien équipée ... 6 ... pour le plus grand plaisir de Logan. Il lui avait préparé tout un programme de musculation ... 7 ... pour compenser la diminution de ses entraînements de voltige et la suppression de ses séances de gymnastique ... 8 ... Elle n'en voyait pas trop l'intérêt jusque là et sautait régulièrement des séances. En même temps il n'y avait rien de plus chiant !! Elle s'ennuyait à mourir ici ... 9 ... à devoir redresser son buste puis le rallonger puis le redresser encore, ...12 ... Il parait qu'en musique c'était plus agréable ... hum. Elle aurait bien aimé pouvoir faire cela en musique ... 13 ... Mais ce n'était pas possible. Elle s'était dit un jour qu'il faudrait qu'elle descende avec sa tablette et se lance un film, quelque chose à regarder. Mais elle n'était pas convaincue par son idée et ne voyait pas comment s'y prendre ... 15, non 14 ... il fallait qu'elle se concentre ... 15 ... D'autant plus qu'elle sentait que ses muscles travaillaient. Ils commençaient à tirer doucement ... 16 ...


[C'est super nul, je suis désolée =$ mes débuts sont toujours merdiques. Je me rattraperais sur la suite, promis =) ]

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Sam 27 Jan 2018 - 21:53

La vie à fleur de peau.

Tiger & Rose



Le tintement de la chaîne métallique résonnaient dans ses oreilles, bourdonnement ininterrompue, le sac volait haut et loin, les phalanges hurlaient sous la violence des coups. Des cris auraient voulu s'échapper d'entre ces lèvres, pourtant rien ne sortait, seul les muscles des bras se contractaient douloureusement et encaissaient les chocs encore et encore. Lorsqu'il releva les yeux, le soleil était à son déclin, un dernier coup et il s'effondra contre un mur, la poitrine secouée par une respiration irrégulière qu'il mit un temps certains à calmer. Une fine pellicule de sueur faisait reluire sa peau, il jeta un regard circulaire à la salle de sport qui comme la plupart du temps était presque vide. Le letton se redressa, attrapant les bords du t-shirt blanc qui était déjà une couche trop superflue et le laissa choir sur le sol avant de se diriger vers l'une des machines pour effectuer enfin un exercice plus constructif que le déchaînement de haine qu'il venait d'offrir au sac d'une manière peu académique. Il remarqua du coin de l’œil une personne qui entrait avant de se saisir de la large barre de traction, le métal glacé qu'il sentit à travers les épaisses bandes de strips blanches. Le regard tourné vers une des rares fenêtres qui n'offrait que peu de vue, il commença l'exercice, soignant ses mouvements, évoluant avec une force déconcertante quoique quelques peu ralentie par l'effort conséquent effectué quelques minutes auparavant.

Il offrait à tout ceux qui entraient dans la salle la vision à la fois effrayante et fascinante du large crâne qui ornaient son dos et semblaient se mouvoir au rythme des muscles se contractant et se relâchant, roulant sous la peau dorée noircie par le dermographe. Ce tatouage là, il l'avait effectué pour masquer les faiblesses dont on l'accablait, purement provoquant, il avait été l'un des premiers. Six longues heures de travail pour que le crâne puisse enfin dévisager les passants d'un regard sombre presque réel tant les jeux d'ombres et de les dégradés de noirs avaient été travaillés.

Concentré, il resta là un moment avant de finir par lâcher la barre, roulant des épaules pour offrir un dernier sursaut de vie à l'épiderme noircie, il finit par se retourner, évoluant dans la salle, observant la jeune femme du coin de l’œil. Il lança sans trop réfléchir :
- Expire quand tu remontes, inspire quand tu descend, ce sera plus efficace, la respiration fais beaucoup du travail.

PS: N'hésite pas à me dire situ as besoin de plus de matière, c'est pas très fameux désolé ^^

DEV NERD GIRL


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

"“ Je suis un tigre, un lion, une de ces magnifiques choses en cage que l'on aime à regarder et que l'on rêve d'apprivoiser.  ”"
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Tiger Milevski
avatar
Tiger Milevski
Messages : 30
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 19

Fiche Cavalière
PE:
16/1000  (16/1000)
Aspiration:
Licence:
Tiger Milevski
Mer 7 Fév 2018 - 17:39
Fascination.
Elle ne l'avait pas vu, et maintenant qu'elle le voyait elle se demandait comment elle avait pu le louper. Bon sang, elle allait devenir aveugle en plus de sourde ou quoi ?
Il était dos à elle, en train de faire des tractions. A quoi il ressemblait ? Elle ne le savait pas trop à vrai dire, elle ne voyait que son dos, rien de plus. Mais ce dos était fascinant.
Rose avait toujours aimé les dos, ses nus étaient d'ailleurs très souvent de dos lorsqu'elle dessinait, c'était une partie du corps qu'elle trouvait particulièrement belle. Et c'était bien la première fois qu'elle en contemplait un comme celui-ci. Une gigantesque et sublime tête de mort lui remplissait tout le dos et se mouvait au rythme de ses mouvements, un spectacle magnifique pour l'accro des tatouages qu'elle était. Le rendu visuel était incroyable, très frappant, poignant. L'artiste qui l'avait fait était bon, très bon, c'était un travail magnifique.

Le thème et le sentiment que dégageait le dessin n'étaient pas dans les favoris de la russe mais le talent était là. Et ce côté très sombre avait pour effet de ramener la jeune femme dans ses années rebelles, ses années d'école d'art, ses années héroïne. Il était sombre ce dessin. Et l'homme qui le portait devait avoir une grande part d'ombre également pour arborer un tatouage pareil. Rose était déjà d'un naturel curieux, mais là c'était pire encore. Ces grandes cavités noires la fascinaient et l'appelaient. Qui était donc cet homme ? Pourquoi un tel tatouage ? Elle laissait son imagination débordante travailler à cette question en continuant son exercice. Elle ne comptait plus, elle avait complètement perdu le fil et ne faisait d'ailleurs l'exercice qu'à moitié, à un rythme plus faible, perdue dans sa contemplation.

Elle eut un mini geste de surprise lorsqu'il se retourna pour lui parler. Elle n'avait même pas remarqué qu'il s'était arrêtée, trop occupée à détailler son dos. Elle réalisa alors à quel point elle l'avait fixé et comme son regard avait du être affreusement dérangeant pour lui. Elle se sentit alors un peu gênée, comme une petite fille prise en train de faire une bêtise. Mais son comportement n'avait rien de méchant et elle l'assumait pleinement.
Si cela l'avait gêné elle en était désolée. Mais l'homme ne lui fit qu'une réflexion sur sa respiration, réflexion tout à fait pertinente étant donné comme Rose était distraite.

- Expire quand tu remontes, inspire quand tu descend, ce sera plus efficace, la respiration fais beaucoup du travail.

Elle hocha la tête. Il avait raison et elle le savait.

- C'est bien vrai. Je suis un peu distraite ...

Elle avait arrêté ses mouvements mais sans changer de position et cette fois elle décida de se redresser. De toute façon elle ne savait plus où elle en était dans sa série donc autant s'arrêter, elle n'aurait de toute façon plus qu'à recommencer.

- C'est le première fois que je fois un tatouage aussi grand et c'est rare d'en voir de si beaux ... désolée si je vous ai mis mal à l'aise en vous fixant.

Elle s'excusait d'avantage pour la forme car l'homme ne semblait pas particulièrement mal à l'aise, peut-être même n'avait-il rien remarqué. Et puis, il devait avoir l'habitude. Un tatouage comme celui-ci attirait forcément les regards.

- Il est très sombre ... mais j'aime beaucoup. C'est toi qui as dessiné le modèle ?

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Mar 13 Fév 2018 - 19:21

La vie à fleur de peau.

Tiger & Rose



L

Les mains séparées du métal, l'attention reportée sur la délicate brune qui s'affairait à travailler ses abdominaux. Le regard transperçant sa peau l'attira près d'elle, un conseil léger, n'osant pas vraiment l'importuner plus que nécessaire. Le grand tatoué n'en ressortir plus qu'agréablement surpris de la réaction de cette dernière. Un sourire très léger se dessina au coin de ses lèvres et c'est le plus sincèrement du monde qu'il répondit :
- Pas de problème, c'est rare que ça passe inaperçu, sauf que la plupart du temps, les gens se sauvent en courant.

Relevant l'allusion au fait que le tatouage était incroyablement grand et superbement sombre, provoquant et intimidant, il reprit : - Il est fait pour provoquer.

La question du dessin le ravit au plus haut point. Il adorait tout simplement ce sujet de discussion, la signification de certains restait assez secrets, mais pour toute la partie technique et graphique il était toujours ouvert :
-Pour celui là, j'ai eu un peu d'aide de mon tatoueur puisque c'était mon tout premier.

Il désigna son torse couvert de la grande déesse indoue qui tirait la langue au public d'une façon bien trop provocante :
- Mais c'est moi qui ai dessiné tout le torse et une grand partie des bras.

Un sourire illuminait presque son visage, toute la haine déversée contre le sac de frappe, il était désormais d'une humeur plutôt aimable. Heureux de voir que quelqu'un appréciait l'art qui ornait la quasi totalité de son corps. Il était surement d'usage de continuer la conversation et d'interrompre momentannément son entraînement. La sociabilisation commençait par là n'est ce pas ?
- Et toi ? Tatouée ou simple amatrice d'art ?

Si elle était tatouée, ils étaient bien dissimulés, mais pour le reste, il était ravi de trouver une amatrice de sport et de graphisme.

(désolé pour le retard c'est pas fameux ♥️ En espérant que ça te convienne tout de même Smile )

DEV NERD GIRL


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

"“ Je suis un tigre, un lion, une de ces magnifiques choses en cage que l'on aime à regarder et que l'on rêve d'apprivoiser.  ”"
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Tiger Milevski
avatar
Tiger Milevski
Messages : 30
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 19

Fiche Cavalière
PE:
16/1000  (16/1000)
Aspiration:
Licence:
Tiger Milevski
Dim 18 Fév 2018 - 16:03
S'entretenir, bon gré mal gré.
Lorsqu'un sourire se dessina sur le visage de l'inconnu Rose se sentit soulagée. Il ne lui en voulait pas, elle ne l'avait pas mis mal à l'aise. Au contraire, il semblait apprécier converser sur ses tatouages.

I| Pas de problème, c'est rare que ça passe inaperçu, sauf que la plupart du temps, les gens se sauvent en courant.

Cela n'avait rien de surprenant, ce tatouage était impressionnant et intimidant. Il avait un côté agressif, provocateur. Et c'était sans aucun doute le but recherché.

I| Il est fait pour provoquer.
R| Je m'en doute, l'effet est très réussi.

Il était maintenant assis face à elle et elle pouvait voir son visage mais aussi (et surtout) le reste de ses tatouages. Décidément, il aimait cela, c'était indéniable. Cet homme était une oeuvre d'art vivante.

I| Pour celui là, j'ai eu un peu d'aide de mon tatoueur puisque c'était mon tout premier. Mais c'est moi qui ai dessiné tout le torse et une grand partie des bras.

Le torse aussi était sublime. La grande déesse indienne, avec sa langue ainsi tirée était la provocation incarnée mais c'était aussi magnifiquement réalisé. Les détails qui l'entouraient la mettait en valeur, la faisait ressortir tout en soulignant les muscles pectoraux de l'homme.

R| C'est magnifique.

Elle était moins fan des bras, le côté dessin réaliste, quasi photo lui plaisait moins sur des tatouages, elle y était moins sensible.

I| Et toi ? Tatouée ou simple amatrice d'art ?

Un sourire se dessina sur les lèvres de Rose. Tatouée ... oui, elle aurait bien aimé. Mais elle était trop perfectionniste pour réussir à se décider sur un dessin. Et puis depuis quelques années elle préférait éviter les aiguilles, même si elle ne servaient qu'à des tatouages.

R| Simple amatrice. J'ai voulu me tatouer il y a quelques années mais je n'ai jamais réussi à faire le dessin parfait. Et maintenant je préfère éviter la proximité d'une aiguille donc bon ...

Elle était clean depuis des années pourtant, elle avait côtoyé des accros aux drogues sans jamais replongé. Mais de même qu'un alcoolique reste alcoolique toute sa vie, une héroïnomane reste héroïnomane toute sa vie. Même accompagner ses chevaux pour être vermifugés ou vaccinés elle ne pouvait pas.

R| Le mien aurait été beaucoup plus discret cependant. J'aime beaucoup les tatouages mais j'aime aussi les corps tout simplement.

Elle s'était assise en tailleurs, position bien plus confortable pour discuter. Elle affichait un grand sourire et son grand intérêt, tant pour les dessins que pour la discussion, était visible sur son visage et audible dans son ton enjoué. Elle joignit même ses mains à sa voix pour parler, utilisant par réflexe le langage des signes, sans même s'en rendre compte.

R| On dit que les tatouages ça rend accro, que quand on commence on ne peut plus s'arrêter. J'imagine que ça a été ton cas ?


(C'est super !! )

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Lun 19 Fév 2018 - 23:16

La vie à fleur de peau.

Tiger & Rose



Sympathique cette demoiselle et encore plus à chaque seconde, le compliment le toucha profondément. Ils étaient rares et vraiment bon à prendre même si il ne le laisse que peu paraître. La séance prenait une toute autre tournure, bien éloignée du sport, assis en face en face sur deux machines, isolé du monde dans ce sous sol aménagé : - Les tatouages ont le don de couvrir les imperfections ou de sublimer les courbes je trouve. Ça apporte un petit plus. Même si ça ne fait pas le charme dans son entièreté.

De bonne humeur il parlait à cœur ouvert, comme mis en confiance par le fait qu'elle ne le jugeait pas :- C'est vrai. Quand ils représente quelques chose de ... spēcīgs.. Enfin .. Fort, puissant ?

Chaque fois qu'il parlait de la sorte, il luttait contre sa langue natale qui tentait de s'insinuer entre les phrases anglaises ponctuées d'un accent caractéristique qu'il contrôlait pourtant de mieux en mieux. Peu habitué à parler autant, il se forçait à suivre la conversation qui se valait aujourd'hui fort intéressante. Gardant en tête les précédentes affirmations de la jeune femme, il continua :
- Et pour ce qui est des aiguilles comme tu dis... elles ont le pouvoir de détruire...
Il s'approcha, indiqua du bout des doigts, un morceau de sa peau encore dépourvue d'encre sur son bras. Occupé par les cicatrices anciennes, lui rappelant chaque jour, l'emprise passée des seringues qui avait bercé son adolescence avant de reprendre sa place en s'éloignant.

- Ou de reconstruire.
Balayant de la main son corps recouvert de milles tatouages. Il ne savait toujours pas pourquoi il avait laisser échapper ça. Elle devait bien être la première à qui il lançait cela, avec qui il partageait ce secret lourd. Il s'était accroché, il s'était battu, il avait réussi à surmonter tout cela. La peur des aiguilles.. Elle n'était du qu'à deux choses, une pure phobie, ou la drogue. Drogue. C'était un drôle de mot, un de ces mots durs et tabous qu'on à pas envie d'entendre, qu'on ne veut simplement pas assumer. Ce sujet que tout le monde n'avait pas le cran d'assumer publiquement. Mais elle avait ouvert une brèche, il l'exploitait. Il reprit soudain, et donna son prénom, chose rare. Pour lui, le prénom n'avait que peu d'importance, mais poussé par une drôle de sensation, il se décida à lâcher simplement :
- Moi c'est Tiger.

DEV NERD GIRL


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

"“ Je suis un tigre, un lion, une de ces magnifiques choses en cage que l'on aime à regarder et que l'on rêve d'apprivoiser.  ”"
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Tiger Milevski
avatar
Tiger Milevski
Messages : 30
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 19

Fiche Cavalière
PE:
16/1000  (16/1000)
Aspiration:
Licence:
Tiger Milevski
Sam 3 Mar 2018 - 19:13
S'entretenir, bon gré mal gré.
I| Les tatouages ont le don de couvrir les imperfections ou de sublimer les courbes je trouve. Ça apporte un petit plus. Même si ça ne fait pas le charme dans son entièreté.

Rose n'arrivait pas à savoir si elle était d'accord ou non avec l'inconnu. Tout dépendait du tatouage et de l'endroit concerné. Les courbes qui corps humain étaient déjà si belles d'ordinaire qu'y ajouter un tatouage était presque du gâchis aux yeux de la jeune femme. Mais d'un autre côté, elle aimait cette idée d'imprimer son histoire et sa personnalité sur son corps. Difficile dilemme.

I| C'est vrai. Quand ils représentent quelques chose de ... spēcīgs.. Enfin .. Fort, puissant ?

Rose n'avait pas tout compris tout de suite et ses sourcils s'étaient soudain froncés devant ce mot qu'elle ne reconnaissait pas. Puis ses traits s'étaient détendus en comprenant que c'était un mot d'une autre langue que l'anglais. Avec un sourire sur les lèvres elle hocha la tête.

R| Et c'est souvent le cas...

Maintenant elle parlait complètement avec ses mains qui dansaient et signaient autours d'elle. C'était un peu son tatouage à elle ces mouvements, cette anormalité. Moins impressionnants que les tatouages de l'inconnu mais ils en avaient eux aussi fait fuir plus d'uns. Combien de partenaires, hommes comme femmes étaient mal à l'aise d'être vus avec elle en public ? Combien détestaient le regard surpris ou dérangé que les passant posaient sur eux ?

I| Et pour ce qui est des aiguilles comme tu dis... elles ont le pouvoir de détruire...

Le mot aiguille suffit à faire sortir la jeune femme de ses réflexions et lorsque le jeune homme s'avança vers elle, elle eut un très léger mouvement de recul, surprise de le voir bouger mais son mouvement s'arrêta dès qu'elle vit les cicatrices. Un frisson lui parcourut l'échine et elle porta instinctivement la main à son propre avant-bras. Ses cicatrices à elle était bien plus discrètes, il fallait dire qu'elle y avait mis le prix. Enfin ses parents. Mais elles étaient bel et bien là, au creux de son coude.

I| Ou de reconstruire.

Rose garda un air sérieux et le silence pendant un moment. Parler d'une addiction passée n'était jamais facile. Rose était du genre à en parler plutôt sereinement mais n'avait fait qu'effleurer le sujet. Lui, il était allé beaucoup plus loin. Il lui avait montré une de ses faiblesses sans hésiter. Cela la touchait. Un sourire se dessina finalement sur le visage de la jeune femme lorsqu'il se présenta.

T| Moi c'est Tiger.
R| Et moi Rose.

Elle accompagna son nom du signe qui lui avait été attribué par les sourds. Le pouce et l'index droits formaient un cercle, les autres doigts écartés, la main était portée à la joue droite et faisait un petit mouvement de rotation. La rose. C'était son nom à elle.

R| Et tu as réussi à te reconstruire, Tiger ? Ces aiguilles là ont-elles été efficaces ?

Elle n'avait plus que rarement l'occasion de rencontrer quelqu'un qui ait connu l'addiction et la drogue comme elle l'avait connue. Et encore moins d'en discuter. Elle n'en ressentait pas souvent le besoin mais cela lui arrivait parfois. En particulier lorsque le sujet était évoqué. Elle posa à nouveau les doigts sur son bras et sur ses cicatrices. Et elle, avait-elle réussi à se reconstruire ? Elle avait envie de dire que oui, elle avait réussi. Mais ce fantôme serait toujours là, la hantant jusqu'à la fin de ses jours, elle en était certaine.

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Mer 14 Mar 2018 - 19:15

La vie à fleur de peau.

Tiger & Rose



Le jeune tatoué aimait à partager son avis en cette fin d'après midi avec quelqu'un qui l'écoutait et qui ne fuyait pas devant ces tatouages. Tout en parlant il ne la quittait pas des yeux, cherchant à cerner les expressions qui aurait pu trahir une quelconque personnalité, une faiblesse, une qualité. Il avait déjà perça à jour le simple mouvement qui couvrait les cicatrices, il parviendrait à la cerner d'avantage. Habitué à analyser le monde autour de lui, il cherchait toujours à avoir un coup d'avance, mais étrangement cet après-midi il se laissait aller à parler simplement, à l'observer et à la laisser l'observer. Franc et confiant, ses yeux se posait tantôt dans les siens tantôt dans la salle. Lorsqu'elle parlait, il remarquait tous les gestes qui accompagnaient ses paroles et qui l'étonnait au plus haut point. Fort heureusement, le grand inculte qu'il était, avait déjà observé ce genre de comportement dans l'une de ces anciennes écuries. Le langage des signes, la demoiselle était donc sourde. Fasciné par les doigts qui s'envolaient au rythme de ses paroles autant qu'elle avait pu l'être sur les immenses tatouages qui prenaient vies à chacun de ses mouvements.

Il prit soin de rester bien en face d'elle sans pour autant modifier son comportement, un léger sourire se dessina sur ses lèvres, elle était une autre artiste à sa manière. Rose. Ce prénom lui allait parfaitement. Belle, délicate, fragile et pourtant épineuse, tout était simplement dans le dosage que l'on utilisait. Lui qui n'attachait aucune importance aux prénoms, celui ci le ravissait étrangement. Les mains s'étaient agitées à nouveau, dans un langage silencieux. Lui qui attachait tant d'importance au silence, se délectait également de ce langage. Il laissa échapper :
- Il te correspond parfaitement je trouve.

Pour ce qui était de ses addictions, il n'en parlait pas trop aisément lorsque les personnes en face de lui n'était pas apte à comprendre tout cela. Pour le monde extérieur, la drogue était un mot bien trop dur et bien trop caricaturé. Non ce n'était pas un simple délire adolescent. C'était une erreur, un impitoyable engrenage duquel on peinait à se sortir, un cauchemar que l'on trouvait jadis si bon et si doux. Et pourtant la menace était encore constante un faux pas suffisait à ressombrer. Lui, avait trouvé un échappatoire. Il reprit :
- Disons que j'ai jamais eu beaucoup d'argent alors pour me payer mes tatouages il a bien fallu arrêter tout ce qui était superflu. Mais le destin a surement beaucoup aidé.

Et par superflu il entendait stupéfiants. L'illégalité balayée par l'art qui imprégnait désormais son épiderme marquant sa vie à fleur de peau. Un sourire quelque peu nostalgique : - Je pense que je suis en parti réparé mais que les cicatrices ne disparaissent jamais vraiment.

L'accent letton reprenait franchement le dessus mais au moins celle ci ne lui en tiendrait pas rigueur. Il avait l'impression de rencontrer une autre atypique, comme un reflet féminin dans le miroir. Du prénom jusqu'à creux des bras, ils étaient semblables et pourtant si différents. Il tenta :
- Tu n'es pas obligé de répondre à ma question. Mais et toi ? C'est les chevaux qui t'ont sortis de là, ou tu as trouvé quelqu'un qui t'épaule ?

Il avait toujours avancé seule, le rejoignait elle aussi sur ce point. Lui croyait au destin et Liktenis, son étalon en était la preuve, symbole même su destin, cette force semblait le balader au gré de la vie et jusque devant cette demoiselle troublée qu'il aimait à connaître et à faire parler dans son langage autant oral que silencieux, fasciné par les mouvements de mains, gardant une expression neutre sur le visage pour ne pas la gêner.

PS : Désolé pour le retard ♥️

DEV NERD GIRL


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

"“ Je suis un tigre, un lion, une de ces magnifiques choses en cage que l'on aime à regarder et que l'on rêve d'apprivoiser.  ”"
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Tiger Milevski
avatar
Tiger Milevski
Messages : 30
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 19

Fiche Cavalière
PE:
16/1000  (16/1000)
Aspiration:
Licence:
Tiger Milevski
Dim 18 Mar 2018 - 20:26
S'entretenir, bon gré mal gré.
Décidément la soirée qui s'annonçait si mal, cette séance à laquelle Rose n'avait pas du tout envie d'aller,
prenait un tournant des plus surprenants. Rose était presque reconnaissante envers Logan de l'avoir envoyée à la muscu car cela lui permettait de faire une bien belle rencontre. Ce Tiger était très atypique au premier abord et c'était ce qui avait plu à la russe dans un premier temps mais à présent c'était sa conversation plus que ses tatouages qui lui plaisait.
Sa manière de parler, les sujets qu'ils abordaient, la sensibilité et la passion qu'elle devinait dans ses mots, tout dans ce jeune homme lui plaisait. Elle était définitivement ravie d'être descendue ce soir dans ce qu'elle appelait généralement la salle de torture.

T| Il te correspond parfaitement je trouve.

Rose sourit, son signe (car Rose était bel et bien son signe, et non son véritable prénom)
avait été choisi il y a très longtemps, alors qu'elle était enfant. Et curieusement, il n'avait jamais changé et malgré les années, c'était vrai qu'il lui allait toujours assez bien. Pas forcément pour les raisons que Tiger avait en tête mais tout de même. Tiger ... son prénom à lui aussi était particulier. Et maintenant qu'elle y réfléchissait, il lui allait plutôt bien aussi.
Avec cette encre noire sur sa peau, cet air agressif qu'elle lui donne. Oui, il avait sans aucun doute un petit côté félin, tigre. Elle sourit de plus belle, un sourire un peu en coin, amusé.

R| Le tien me semble assez approprié aussi.

Ils revinrent sur leurs aiguilles. Un sujet sensible, pas toujours facile à évoquer, presqu'impossible même avec des gens qui ne l'ont jamais connu.

T| Disons que j'ai jamais eu beaucoup d'argent alors pour me payer mes tatouages il a bien fallu arrêter tout ce qui était superflu. Mais le destin a surement beaucoup aidé.

Rose eut un petit sourire pincé. L'argent, oui cela pouvait être une bonne motivation, mais rarement suffisante. Pour elle, il avait à peine compté. Elle avait les moyens. Et même si ses parents lui avaient coupé les vivres, elle était persuadée qu'elle ne se serait pas arrêtée.

R| Tu devais beaucoup y tenir à ces tatouages ...

A l'époque elle était tellement accro qu'elle aurait très certainement pu se priver de tout pour avoir sa dose. C'était tellement pathétique d'ailleurs. Rien que d'y penser, un sentiment de dégoût d'elle-même l'envahissait. Mais elle avait arrêté, elle avait changé, c'était fini, c'était derrière elle à présent.

T| Je pense que je suis en parti réparé mais que les cicatrices ne disparaissent jamais vraiment.

Rose hocha la tête, elle avait le même sentiment que lui. Elle ne pouvait qu'être d'accord avec ses dernières paroles. Quand bien même il y aurait un moyen de faire disparaître les petites marques au creux de leurs coudes, cela n'effacerait rien. Les cicatrices étaient bien plus profondes et rien de pourrait les faire disparaître complètement. Elles faisaient partie d'eux à présent. Traces de leurs histoires plus indélébiles encore que les tatouages de Tiger.

T| Tu n'es pas obligé de répondre à ma question. Mais et toi ? C'est les chevaux qui t'ont sortis de là, ou tu as trouvé quelqu'un qui t'épaule ?

Une fois de plus le visage de la russe se fendit d'un sourire. Si ses périodes d'addiction n'étaient jamais agréables à évoquer, le chemin qu'elle avait ensuite parcouru pour s'en sortir était beaucoup plus doux à raconter.

R| C'est un tout je pense. J'ai été trahie, j'ai failli mourir, la cure de désintox n'avait pas marché alors on a testé autre chose. J'ai changé de vie, je suis revenue auprès de ma famille,
à la campagne. J'ai retrouvé les chevaux, mon ami d'enfance, et je me suis occupée de moi.
Ce serait impossible de dire ce qui m'a sauvée. J'ai eu beaucoup de chance, j'en ai toujours beaucoup, parce que je suis bien entourée, parce que le destin me sourit, parce que ... beaucoup de choses.

Rose avait fini sa phrase avec un petit rire. Il fallait dire que son changement de vie avait été comme le retour du soleil après des mois d'hiver passés dans la nuit. La lumière et la joie après les ténèbres et la destruction.

R| Et à forces de destin et de chance, j'ai fini par trouver une vie qui me plaise, une place,
un endroit qui me convienne. J'ai atterri ici.

Elle avait ouvert les bras à la fin de sa phrase, comme pour désigner le lieu où elle se trouvait. Bien entendu ce n'était pas à la salle de sport qu'elle faisait référence mais à Full Horse. Son chez elle.

R| Et toi, qu'est-ce qui t'a amené jusqu'ici ?

Elle était curieuse. Quelque chose lui disait qu'il n'avait rien à voir avec les cavaliers de haut niveau qui venaient ici pour atteindre un niveau plus haut encore. Cela ne collait pas avec le personnage en plus de ne pas coller avec ce qu'il avait déjà raconté de son histoire.

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Jeu 10 Mai 2018 - 22:08

La vie à fleur de peau.

Tiger & Rose



Intérieurement, il ne formalisait presque plus du fait d'avoir abandonné sa séance de sport si chère à ses yeux en plein milieu puisque c'était pour parler à cette demoiselle qui lui parraisait soudain si intéressante. Il aimait simplement le naturel qui émanait d'elle, l'originalité sans l’extravagance, son nom lui allait parfaitement. Il sourit face à ce prénom qu'il avait toujours apprécié et qu'il portait avec force :
- Disons que les dures lois des rues pousse à sortir les griffes.

Il usait rarement de jeux de mots, encore peu à l'aise avec cette drôle de langue qu'était l'anglais. Pour ne pas perturber la demoiselle qui semblait simplement lire sur ses lèvres, ce qu'il devait grandement faciliter par sa fâcheuse manie de tenter d'articuler ses mots en les cherchant, il évitait les phrases trop complexes et les mots lettons placés à l'improviste en milieu de phrase.
- Disons que l'un des tatouages le plus cher à été fait pour une personne spéciale ...

Dans un mouvement de parfait réflexe il porta la main à son cou comme si la brûlure ardente de ce lotus rouge -seule trace de couleur sur un corps balafré de traces d'encres et dont la couleur avait coûté une somme qui lui paraissait phénoménale pour ses maigres revenus de paumés - lui était soudain insupportable. Il avait arrêté ces bêtises pour conserver l'amour de l'homme aux yeux océans. Malheureusement toutes les aiguilles du monde n'avait visiblement pas suffit à le retenir. Pour la première fois depuis le début de la conversation, il s'assombrit enchaînant alors sur une question pour le jeune femme. Il s'avançait en terrain miné et pourtant étonnamment, il découvrit un agréable sourire qui se fondit sur ses ses lèvres, étirant ses joues, révélant une nouvelle facette de ce visage aux traits aquilins. Il l'écouta avec grand attention, peu habitué aux longues conversations à coeur ouvert, il se surprenait pourtant à apprécier la voix mélodieuse accompagnée de signes de mains qui le fascinait toujours autant. Il arqua un sourcil face aux révélations de la demoiselle, mais retrouva bien vite ce visage impassible et froid qu'il aimait à arborer, enregistrant les informations et réfléchissant à une réponse cohérente. Puis un mot attira son oreille. Liktenis. Ou destin comme elle venait de le dire.
- C'est une sacrée épopée, c'est ... fantastique que des gens et même ta famille t'aient compris et épaulé.

Cela lui paraissait presque surnaturel. Certes, c'était l'amour et l'argent qu'il l'avait poussé à arrêté cette petite période de sa vie que l’héroïne avait dévoré, mais pour le reste de ces activités, ni le gouvernement, ni ses proches ne l'avait tolérés.

- Je connaissais rien aux chevaux, mais c'était soit le travail d’intérêt général dans une écurie, soit la prison. Le choix est vite fait non ?
Il ne cachait absolument pas cette facette de son passé, tout simplement parce qu'il avait été condamné pour des choses qu'il ne jugeait pas comme illégales. Aimer un homme selon lui n'avait jamais été un tort. Mais visiblement pour le gouvernement de son pays si. Homme comme femme, le sexe n'était qu'une enveloppe corporelle sans importance. Le cœur seul comptait dans l'esprit du tatoué.

Il observait chacune des petites mimiques de la fameuse Rose qui semblait s'ouvrir. Elle était si expressive au plus grand ravissement de celui qui aimait à ne rien montrer. Son comportement arrachait au grand tatoué quelques sourires presque tendre face à cette pointe d'optimisme face à l'avenir. Il se décida à rebondir sur l'un de ces deniers mots, changeant le thème de la discussion sur quelques choses de plus philosophiques.
- Tu y crois toi aussi ? Au destin ?

Il était fervent partisan de ce drôle de mot sans réelle définition, tellement que même son cheval en portait le nom dans sa langue natale. Il prit place sur une machine à proximité de la jeune femme, se trouvant alors bien en face d'elle, s'essayant enfin, profitant d'un moment de calme, l'esprit cessant ses tumultes endiablés pour ne plus se concentrer uniquement que sur la jeunes femme en face de lui.

DEV NERD GIRL


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

"“ Je suis un tigre, un lion, une de ces magnifiques choses en cage que l'on aime à regarder et que l'on rêve d'apprivoiser.  ”"
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Tiger Milevski
avatar
Tiger Milevski
Messages : 30
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 19

Fiche Cavalière
PE:
16/1000  (16/1000)
Aspiration:
Licence:
Tiger Milevski
Sam 21 Juil 2018 - 16:58
S'entretenir, bon gré mal gré.
T| Disons que les dures lois des rues pousse à sortir les griffes.

Les "lois des rues" ? Quel sombre passé cachait donc ces tatouages ? Et comme cela résonnait dans le sien. Enfin ... elle ne connaissait certainement pas la rue comme lui la connaissait, elle ne l'avait connu que par procuration pour ainsi dire. Mais cet aperçu lui avait largement suffit.

T| Disons que l'un des tatouages le plus cher à été fait pour une personne spéciale ...

Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, plus discret, plus doux. Il y avait donc de l'amour derrière cette histoire. Ce n'était pas vraiment ce que Tiger avait dit mais c'était ainsi qu'elle l'interprétait. L'amour pouvait avoir bien des formes, celui qu'on porte à un père ou une mère, à un frère ou une soeur, à un ou une amie, ... les possibilités étaient infinies et elle n'aurait jamais pu dire laquelle était la bonne. Mais c'était de l'amour, cela elle en était quasiment certaine. Peut-être se trompait-elle mais qui d'autre qu'un être aimé pouvait avoir sa place sur notre peau ? Mais le sourire de la jeune femme s'effaça en voyant l'air sombre du tatoué alors qu'il touchait la fleur rouge, un lotus, tatouée sur son cou.
C'était donc ce tatouage-là ? Pourquoi semblait-il si douloureux ? Que s'était-il passé ?
La russe s'interrogeait mais garda ses questions pour elle, elle n'allait pas remuer le couteau dans la plaie. Elle laissa donc la discussion basculer vers un autre sujet, sa "guérison".

T| C'est une sacrée épopée, c'est ... fantastique que des gens et même ta famille t'aient compris et épaulé.

Rose hocha doucement la tête sans se départir de son sourire, oui elle avait eu de la chance.
Et à l'entendre parler elle devinait que Tiger n'avait pas eu la même chance. Plus elle discutait avec lui, plus les interrogations et les mystères semblaient nombreux chez cet homme atypique. Etait-ce pour cela qu'elle prenait tant plaisir à discuter avec lui ? Il fallait reconnaître que Rose adorait rencontrer de nouvelles personnes et découvrir leur histoire petit à petit. Mais celle de Tiger l'intriguait particulièrement. Et en même temps, elle n'osait pas creuser d'avantage, certaine de trouver beaucoup de noirceur dans le passé du jeune homme. Elle choisissait donc ses questions avec soin.

T| Je connaissais rien aux chevaux, mais c'était soit le travail d’intérêt général dans une écurie, soit la prison. Le choix est vite fait non ?

Rose ne chercha pas à cacher la surprise qui apparut sur son visage. Ce n'était pas qu'il ait eu des problèmes avec la justice qui la surprenait, cela collait plutôt bien avec le personnage et il n'aurait pas été le premier ex-taulard auquel elle s'adressait. Non ce qui la surprenait c'était qu'on lui ait proposé ce choix là.

R| Voilà un choix intéressant, tu es tombé sur un juge avisé.

Rose croyait beaucoup au "pouvoir" que les chevaux pouvait avoir sur l'être humain. Les animaux en général d'ailleurs, mais les chevaux en particulier. Il l'avait tellement aidée à sortir de la drogue et Heroin serait certainement bien différente si elle n'avait pas les chevaux. Pour elle ils étaient de parfaits compagnons, que ce soit pour des malades, des personnes handicapées (demandez à Logan), des addicts, ... la liste était longue. Mais les chevaux étaient trop peu utilisés à cette fin là d'après elle.

T| Tu y crois toi aussi ? Au destin ?

La question du tatoué la prit par surprise. Elle avait ouvert légèrement la bouche et les yeux dans la surprise mais sans répondre. Elle ne pouvait pas y répondre du tac au tac comme elle l'avait fait jusque-là, c'était une question philosophique qui lui donnait matière à réfléchir.

R| Je crois ... Je crois que la vie est trop courte et trop riche pour se prendre la tête avec ce genre de questions en général. Notre vie est telle qu'elle est, est-ce à cause du destin,
du karma, d'un dieu quelconque ? Je ne sais pas. Ce qui compte c'est de l'accepter telle qu'elle est et d'y trouver son bonheur comme on peut.

Elle avait parlé lentement, avec hésitation, choisissant ses mots. Ses mains, elles semblaient plus assurées, elle trouvait plus facilement ses mots dans le langage des signes. Elle marqua une pause puis reprit avec le sourire et un ton plus léger, moins sérieux :

R| Enfin, c'est facile à dire maintenant que la vie me sourit tu me diras. Je ne sais pas si le destin existe mais si c'est le cas il m'a beaucoup sourit.

Son regard, qui était jusque là un peu perdu, plus tourné vers ses pensées que par l'homme qui était face à elle, revint sur Tiger. Elle détailla son visage, son sourire toujours accroché à son visage avant de lui retourner sa propre question.

R| Toi tu y crois, n'est-ce pas ?

Il n'y avait aucun doute là-dessus mais la jeune femme voulait en savoir un petit peu plus.

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La rose a des épines, même lorsqu'elle aime.
Moi qui croyais n'être sourde qu'aux sons de ce monde, il semblerait que je sois sourde aux soupirs de mon coeur également. Moi qui comprends si bien les âmes et les coeurs des autres, je reste sourde au mien. Et oui, à l'inverse de ce que je croyais, j'ai aimé. Et malheureusement j'aime encore. Mais l'amour ne suffit pas. Et alors l'amour est une vraie torture.

Revenir en haut Aller en bas
Rose S. Petrova
avatar
Rose S. Petrova
Messages : 186
Date d'inscription : 22/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
0/1000  (0/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Rose S. Petrova
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: