Bienvenue

Nous sommes à Toronto au Canada ! !

Liens utiles

Top Sites

---

Discord

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elsie Kim + Let's go for a new adventure !

 :: ϟ Administration :: Registres :: Registres Validés
Sam 1 Sep 2018 - 22:51


Kim Elsie

L'aventure c'est le trésor que l'on découvre à chaque matin



× Nom complet : Elsie EunBi Kim
× Prénom : Elsie
× Âge : 23 ans (19/03/1995)
[×] Mission ou [] Métier
× Si métier : /
[] Cheval Propriétaire ou [] Cheval Demi-pension ou [×] Cheval du Haras
× Si Cheval Demi-pension : /
× Célébrité choisie : Ji Eun Lee (IU)


Histoire

Je m'appelle Elsie ou Eun Bi de mon vrai nom coréen, mais on me connaît plus sous le nom de Elsie que j'utilise principalement. Même sur ma carte d'identité et mon passeport c'est ce prénom qui est indiqué. Je suis la seule fille de Monsieur et Madame Kim. Je suis de nationalité coréenne, bien que je n'ai vécu que trois ans à Busan, ville d'origine de mes parents. Une magnifique ville que nous avions quitté suite à la mutation de mon père en Australie à Adélaïde. On l'a suivi avec ma mère, cette dernière ne se voyant pas élever sa fille seule, alors que cette mutation était à temps indéterminé. Au final c'était plutôt une bonne chose pour moi. Loin de mes racines, je n'avais pas à subir la pression que tous les autres enfants coréens subissaient tout au long de leur jeunesse jusqu'à ce fameux examen : le Suneung dont le résultat déterminait l'avenir de chaque coréen, c'est-à-dire l'université dans laquelle ils iraient. En Corée, le parcours scolaire est très important, surtout pour la recherche d'un emploi bien payé et stable. Une pression scolaire, mais aussi parentale. Tous parents coréens souhaitent que leurs enfants fassent partie de l'élite que la société souhaite avoir en son seuil. Une vie stressante. Beaucoup trop stressante, entraînant la dépression et même le suicide... Le seul moyen que les coréens ont trouvé pour se libérer de tout ce poids pesant sur leurs épaules qui les tuaient à petit feu. Non, je n'aurai pas voulu d'une telle vie. Fort heureusement, bien que mes parents étaient tous les deux coréens, ayant eux-mêmes reçu une éducation coréenne stricte, ils m'élevèrent normalement avec des exigences moyennes que tous parents demanderaient à leurs enfants. C'est-à-dire des bonnes notes, un travail assidu, l'échec pouvant être possible bien qu'il ne fallait pas que cela soit trop récurrent. Oh non, j'avoue avoir eu de la chance comparer à mes cousins/cousines dont le rythme de vie a toujours tourné autour des études, des cours du soir après les heures de cours. Je n'ai pas vécu ça... Je pouvais sortir m'amuser un peu, profiter réellement de ma jeunesse pour m'épanouir même si je n'avais pas énormément d'amis. Puis de toute façon à quoi ça sert d'en avoir autant, si tu ne pouvais compter sur aucun d'entre eux quand tu en avais besoin ? J'avais ma petite bande. On était quatre inséparables depuis le middle school soit le collège. Nous n'étions pas les plus populaires, ni même les reclus qu'on allait embêter joyeusement. On faisait notre petite vie sans même nous soucier de ce que pouvait bien penser les autres de nous. Ma vie aurait pu continuer ainsi sans soucis jusqu'à l'université et peut-être même plus loin, mais ce ne fût pas le cas.


Tout arrêter pour tout recommencer. Voilà la brillante idée qu'avait eu mon père à l'époque de mes dix-sept ans. Il avait tout quitté. Son boulot et même les personnes qu'ils fréquentaient. Un gros burn out qui lui avait fait prendre conscience qu'il ne pouvait pas continuer ainsi. Aller au boulot, faire son taf, rentrer avec ce faux sourire alors que la pression sur ses épaules devaient de plus en plus insupportable. Tout comme son con de patron qui aimait lui faire des blagues sur les asiatiques. Vraiment de mauvais goût. Il en avait eu marre et du jour au lendemain il avait déposé sa démission. Je me souviens que lorsqu'il l'avait dit à ma mère, tous les objets lui passant sous la main avait pu faire I believe I can fly à travers le salon. Elle lui avait fait la gueule pendant une semaine et demie, puis ils avaient parlé. Mon père n'avait pas pris cette décision sans réfléchir à un plan B, bien que lorsqu'il le confia à ma mère celle-ci n'en fût pas très heureuse. D'ailleurs moi non plus, lorsqu'ils me l'annoncèrent une semaine plus tard après que mon père eut réussi à convaincre ma mère que son plan B ou plutôt son rêve marcherait. Il voulait travailler dans l'agriculture ou plus précisément dans la vente de légumes bio qu'il aurait lui-même cultivé. Bien à l'opposé de son ancien boulot d'ingénieur. J'avais fait la gueule bien évidemment, partir de cette ville où il y avait tout, quitter mes amis, nos bons délires etc...  Ne m'enchantait guère, mais je n'avais pas mon mot à dire. Je devais les suivre. Le déménagement se fit un mois plus tard, après que mon père ait trouvé la nouvelle maison où nous allions vivre. Je me rappelle de ce paysage changeant qui défilait sous mes yeux. De ces hauts buildings grisés qui laissaient petit à petit place aux plaines verdoyantes, aux champs, à ses quelques fermes isolées puis ses petits villages. Pendant tout le long du trajet je n'avais adressé le moindre mot à mes parents. Enfaîte depuis qu'ils m'avaient imposé leur décision, je ne leur avais plus parlé. Le premier soir dans notre nouveau chez nous, je n'ai pas mangé. Grêve de la faim ? Oui c'était exactement cela. Bon j'avoue j'étais allée piquer dans le frigo dans la nuit. Je n'aimais pas cet endroit. Il n'y avait rien à faire. Il n'y avait rien tout court à des kilomètres. Il fallait même que je marche plus de vingt minutes pour atteindre le bus scolaire qui m'emmènerait dans mon nouveau lycée. On avait essayé de venir vers moi le premier jour en me posant tout un tas de questions sur mes origines, d'où je venais etc... Mon attitude froide les avait vite fait fuir et au final j'avais fini la journée seule. Ça m'allait, étant donné que je ne voulais fournir aucun effort dans mon intégration à cette nouvelle vie qu'on m'imposait. Oui j'étais de mauvaise foi et si je pensais faire regretter le choix de mes parents, en réalité je ne blessais que moi-même à agir ainsi.  Le premier mois au lycée n'avait pas été facile. Plus personnes n'essayaient de faire d'effort à mon égard. Il me laissait seule dans ma bulle de solitaire. D'ailleurs c'est ainsi qu'on m'avait surnommé. Le pire c'était que je n'aimais pas réellement la solitude. Quand je rentrais à la maison, mes parents ne faisaient même plus attention à moi, bien trop occupé à gérer leur compte. J'en avais marre de passer mes journées dans ma chambre à chercher désespérement une occupation intéressante. Puis un jour, j'avais décidé en revenant en bus de ne pas rentrer directement à la maison et me perdre dans les contrées de ce village que je ne connaissais pas. Ça m'avait fait du bien et grâce à cette première sortie j'avais pu le rencontrer... Cupcake.

Cupcake, un poney australien de robe grise âgée de treize ans. Dire qu'à l'époque j'aurai été incapable de déterminer sa robe, pour moi elle était blanche. Après l'école, j'allais le voir pour lui parler de tout et de rien... Enfin si de mon ressenti face à ce que je vivais au quotidien. Aller le voir était devenu mon rituel. Il était là dans son enclos accompagné de ce qui semblait être deux chèvres que j'avais nommés Nun pour la blanche et Keopi pour la tâchée marron. Deux mots coréens qui signifiaient Neige et Café. Je les aimais bien même si elles avaient essayé de manger mes cheveux qui à l'époque étaient très longs. Quand je rentrais le soir chez moi, c'était avec le sourire aux lèvres. Un sourire qui n'échappa à l'oeil de mes parents, même si je pensais à cette période être complètement invisible à leurs yeux. Ils avaient chercher à savoir. Je ne voulais pas leur parler. Oui j'avais la rancune profonde, enfin pas si profonde que ça puisque qu'après avoir débattu avec moi-même pendant plusieurs minutes j'avais fini par leur parler du poney. Ils ne s'attendaient pas du tout à cela. Au vu de mes retours tardifs, ils avaient pensé que j'étais avec des amies.  En soit ce n'était pas tout à fait faux, puisque je considérais réellement Cupcake comme mon ami. Ils étaient un peu déçus à cette annonce, mais qu'importe ils étaient heureux que je décide de leur reparler et encore plus de voir mon sourire illuminer à nouveau mon visage. Cupcake appartenait à Monsieur Harris, un homme d'une quarantaine d'année qui avait perdu sa jeune fille l'année juste avant et qui noyait son chagrin depuis dans l'alcool. La première fois que je l'avais rencontré c'était trois semaines après avoir ma rencontre avec Cupcake. Il m'avait accueilli avec son arme à feu. Ce jour-là j'avais été vraiment choquée et je m'étais enfuie en courant. Pendant plusieurs jours je n'étais pas venue revoir mon ami. Il me manquait. Finalement avec un élan de courage j'y étais retournée. Le poney me faisait la tête. Enfin il avait vite accepté de me pardonner lorsque je lui avais tendu cette belle carotte. Je m'étais excusée et j'avais décidé d'aller affronter Monsieur Harris. J'avais toqué. Trois fois à sa porte sans aucune réponse de sa part. La porte n'était pas verrouillée, j'étais rentrée et je l'avais trouvé par terre, étendu au sol inconscient. J'avais appelé les urgences rapidement. Tous les jours j'allais lui rendre visite. Il râlait. Il essayait de m'effrayer, mais tête comme je l'étais je revenais quand même tous les jours tout en lui donnant un compte rendu sur ses animaux dont j'avais pris l'initiative de m'occuper. Un jour avant sa sortie de l'hôpital, j'avais fait le ménage chez lui. Moi qui ne faisait même pas celui dans ma chambre, seulement quand ma mère m'en faisait la remarque, c'était un réel exploit . Lorsqu'il était rentré chez lui, il avait été surpris, mais il n'avait rien dit. Je savais que ça l'avait touché. Après l'école, je ne venais pas seulement rendre visite à Cupcake, mais aussi Monsieur Harris. Comme à l'hôpital, il avait continué à se montrer horrible avec moi pour me décourager de l'aider. Bonne tentative, mais j'étais plus robuste qu'il n'y parait. Je n'avais pas cédé, bien que parfois c'était plutôt dur de voir que mes efforts n'étaient pas récompensés. Enfin c'est ce que je pensais à ce moment-là et j'étais loin de me douter de la manière dont il allait me remercier. C'était le week-end, Monsieur Harris avait appelé chez moi la veille demandant à ce que je vienne à huit heures et demie chez lui. Le réveil avait été plutôt dur, j'avais l'habitude de me lever le week-end aux alentours de dix heures. J'y étais allée. Il m'attendait dans le champ avec Cupcake qu'il avait attaché à la rembarre où était posé des équipements dont je ne connaissais pas encore le nom à cette époque. Il voulait m'apprendre à monter à cheval comme il l'avait appris à sa défunte fille. Il m'avait montré comment prendre soin d'un cheval, le panser, lui curer les sabots ce qui n'étaient d'ailleurs pas l'étape la plus facile à faire avec Cupcake, le seller et lui mettre le filet. Il m'avait appris les bases et par la suite j'avais essayé de découvrir par moi-même ce que je pouvais faire avec lui en faisant mes propres recherches. J'étais heureuse, Monsieur Harris et Cupcake avaient fait naître en moins une passion dont je ne pouvais plus me passer. Chaque soir, chaque week-end et pendant toutes les vacances je travaillais avec Cupcake et je me baladais sur les sentiers tranquilles, Il m'a beaucoup apporté. Grâce à lui j'avais fait la connaissance de Sally et de sa monture Queenie. Ma première réelle amie depuis le déménagement. Elle m'avait invité un jour à venir la voir dans le centre équestre où elles montaient. J'y étais allée et le soir même j'avais été demandé à mes parents s'ils pouvaient m'y inscrire. C'était un peu cher, mais face à mon engouement, ils avaient accepté en contrepartie de mon argent de poche. Cela me convenait, de toute façon mon argent je ne l'avais jamais dépensé depuis qu'on vivait dans cette campagne. Il reposait sagement dans ma tirelire chat.  Au centre, j'avais monté d'autres chevaux, notamment Rocky qui m'en avait fait vraiment bavé, ma première chute c'était avec lui. Il y avait eu aussi Honey qui était une réelle crème comme jument, mais qui n'aurait jamais pu prendre la place de Cupcake dans mon cœur que je continuais à monter et m'occuper.

En réalité j'aurai pu continuer cette vie paisible encore pendant plusieurs années et peut-être même finir ma vie là-bas. Oui c'est plutôt drôle quand on sait que je détestais cette campagne et tout ce qui pouvait bien s'y trouver lorsque j'ai emménagé. Nan j'ai décidé de quitter mes parents, Cupcake, Monsieur Harris, mes nouveaux amis et le centre équestre pour poursuivre cette nouvelle aventure dans laquelle je voulais me lancer depuis plusieurs mois. Cette aventure portant le nom de Full Horse. Une écurie nomade voyageant dans le monde entier. Ça ne vous fait pas rêver ? Moi si. C'est au sein de ce Haras que j'ai décidé d'écrire un nouveau chapitre de ma vie.  


Caractère

Elsie est un peu sauvage aux premiers abords, elle ne laisse pas les gens facilement l'approcher ou du moins entrer dans son monde. Il faut être patient si vous espérez être amie avec elle ou même plus. On ne peut pas dire qu'elle est réellement méfiante, bon peut-être un tout petit peu, mais la confiance qu'on donne en quelqu'un est quelque chose qu'elle considère de précieux. Elle peut pardonner une erreur, une trahison même, une seule fois ; mais il ne faut pas s'attendre à ce que tout redevient comme avant, car ça ne sera jamais le cas. Une personne qui trahira une fois et très bien capable de le faire une deuxième fois. La coréenne est une fille plutôt calme, elle n'est pas le genre de fille excessivement énergique à ne pas savoir se poser. Oh non Elsie c'est une vraie mamie parfois. Quand elle n'est pas motivée ou tout simplement fatiguée, c'est le genre de personnes à boire sa petite tisane et aller au lit ou alors à s'asseoir sur un fauteuil pour y lire un livre. Elsie aime lire et lorsqu'elle lit, la jeune demoiselle est dans sa bulle. Vous pouvez lui parler, elle ne vous répondra jamais. Par contre, n'essayait pas de la toucher. D'un vous allez lui faire peur et de deux vous avez de grande chance de manger le livre au passage. Oui, la coréenne peut être un peu agressive et brute, bien que ses traits soient assez récurrents dans sa personnalité. Bien évidemment, comme toutes personnes normales, Elsie peut s'énerver et dire parfois des choses qu'elle ne pensait pas du tout. Quand c'est le cas et qu'elle prend conscience qu'elle est allée beaucoup trop loin dans ses mots, elle met sa fierté de côté et elle va s'excuser même si cela la gêne énormément. Blesser les gens gratuitement, elle déteste cela. Elsie est franche, peut-être même un peu trop parfois, mais quand elle dit ce qu'elle pense d'une personne c'est qu'il y a une bonne raison, sinon elle se tairait. La brunette est une bornée et tenace. Elle peut avoir peur, mais elle ne se laisse jamais abattre, elle prend sur elle et elle essaye d'affronter sa peur, même si cela peut parfois prendre plus ou moins de temps. Quand on la voit, on pourrait penser le contraire, mais Elsie n'a pas du tout confiance en elle. Elle doute toujours sur toutes ses décisions. A-t-elle fait le bon choix ou non ? Elle doute également sur ses compétences, même en équitation. Elle ne se ventera jamais d'être une excellente cavalière et elle a bien dû mal à le croire quand on le lui dit. En faite, elle a toujours du mal à croire les compliments qu'on lui fait. Non, elle ne pense pas qu'ils ne sont pas sincère, c'est juste qu'elle n'arrive pas à se dire : « ils ont raisons. » La coréenne vit sa vie comme elle l'entend, elle se fiche de l'avis des autres sur sa personne. De toute façon, les gens critiqueront dans tous les cas, car c'est la nature humaine de juger les autres sur leur manière de vivre, d'être ou de s'habiller. D'ailleurs Elsie est une fervente adepte du claquette-chaussette et ce n'est pas genre des chaussettes blanches ou noires. Oh que non, ce sont les belles chaussettes coréennes que sa grand-mère lui envoie : des barbes à papa, des disneys, des pandas, des chats, d'autres animaux, des looney toons, des personnages de dessins animés japonais etc... Des chaussettes très colorées qu'elle adore. Ça ne vous plaît pas ? Tant pis vous n'avez qu'à détourner le regard, comme elle vous dira.



A propos de Toi

× Ton prénom : Morgane
× Ton âge : Je fais partie de la Team94, je te laisse compter
× Tu as découvert le forum ...  Alors là on va dire que je connais FH depuis très, mais genre très longtemps, puisque j'y étais déjà sur l'autre version avant que le forum se retrouve supprimé Sad. J'ai reconnu quelques têtes des anciens de cette version, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, mais j'avais exactement la même célébrité pour mon premier compte et je me nommais Angel Park ^^. FH me manquait et j'ai toujours tourné un peu autour pour voir son avancé, je suis très contente de voir qu'il vit encore et encore plus heureuse de revenir ^-^.
× Tu as un parrain, peut-être ? Nope
× As tu lu le règlement ? Ok by Jeff
× Acceptez-vous que votre perso devienne un prédef si vous êtes supprimé ? [×] Oui - [] Non
× Autre :♥️



fiche de présentation by Enzo A. Levy

Revenir en haut Aller en bas
Elsie Kim
Elsie Kim
Elsie Kim
Messages : 14
Date d'inscription : 01/09/2018
Age : 24

Fiche Cavalière
PE:
23/1000  (23/1000)
Aspiration:
Licence:
Elsie Kim
Sam 1 Sep 2018 - 22:58
OHHHHHHHHH ! Je me souviens très bien de toi !

Qu'est-ce que cela fait plaisir de te revoir parmi nous !

En effet, Full Horse est toujours vivant et tu tombes pile lors qu'il vient de se revêtir d'un nouveau design

J'ai hâte de lire ta présentation

Et si jamais tu as des questions, n'hésite surtout pas car il y a eu quelques changements avec les années

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


Jeffrey C. Marshall
Ses deux Chiens loups tchécoslovaques :
Louve & Lasko


Revenir en haut Aller en bas
Jeffrey C. Marshall
Staff
Jeffrey C. Marshall
Jeffrey C. Marshall
Messages : 1160
Date d'inscription : 14/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
507/2000  (507/2000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Jeffrey C. Marshall
Sam 1 Sep 2018 - 23:20
Re-bienvenue sur Full Horse alors ! (Bon je n'y étais pas à cette époque, mais je me permets quand même de le dire)

Sache que j'adooooooooore ton avatar et que j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


Sunny Lee
Look at me you may think you see
Who I really am but you'll never know me
Every day it's as if I play a part
Now I see if I wear a mask
I can fool the world but I cannot fool my heart
©Joy
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Lee
Sunny Lee
Sunny Lee
Messages : 98
Date d'inscription : 13/07/2018
Age : 19
Localisation : Dans le sud sous le soleil (ou la pluie parfois)

Fiche Cavalière
PE:
164/1000  (164/1000)
Aspiration:
Licence:
Sunny Lee
Dim 2 Sep 2018 - 18:43
Angeeeeel!!!!! C'est cool de te retrouver! Tu n'as pas changé de préférences en terme d'avatar c'est top !! Elle est magnifique **
Bon retour parmi nous !

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

Tu me manques.
C'est de ma faute, je le sais, mais je n'y peux rien. C'est ainsi. C'est le début de la fin pour nous mon amour. Je t'aime et tu me manques mais nous ne reviendrons pas en arrière. Nous nous retrouvons parfois, instants éphémères qui nous font plus de mal que de bien mais je n'arrives pas à résister, et toi non plus. Je t'ai perdu, à tout jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Reanna A. November
Spider Donkey
Reanna A. November
Reanna A. November
Messages : 192
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 23

Fiche Cavalière
PE:
1000/1000  (1000/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Reanna A. November
Dim 2 Sep 2018 - 19:06
Rebienvenue ! (:

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

Choose your future. Choose life...
“One thousand years from now, there won't be any guys and there won't be any girls, just wankers. Sounds all right to me.”
― Irvine Welsh, Trainspotting


Pics by Shya.
Color : #8BA9A8
Revenir en haut Aller en bas
Matthew L. Ackerley
Matthew L. Ackerley
Matthew L. Ackerley
Messages : 50
Date d'inscription : 21/09/2016
Age : 19
Localisation : Lyon

Fiche Cavalière
PE:
126/1000  (126/1000)
Aspiration:
Licence:
Matthew L. Ackerley
Dim 2 Sep 2018 - 21:02
Jeffrey » J'ai vu ça, j'attendais justement que le changement de pays se fassent pour pouvoir profiter davantage du pays en cours.

En tout cas vraiment heureuse de revenir sur FH, j'espère que ma présentation ira. Bon là actuellement j'ai plus que le caractère à faire. Oui je n'hésiterais pas si j'ai des questions

Sunny » Omg comme je suis heureuse de voir une bouille coréenne ici En plus Jennie, autant dire j'aime aussi ton avatar !
Merci ♥️

Reanna » J'ai longuement hésité entre changer de tête (dans ce cas-là ça aurait un petit homme que j'aurais fait). Mais je me suis dit que j'avais envie de reprendre la même tête qu'à l'époque. Cependant avec un caractère bien différent ^-^.

Matthew »
Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Elsie Kim
Elsie Kim
Elsie Kim
Messages : 14
Date d'inscription : 01/09/2018
Age : 24

Fiche Cavalière
PE:
23/1000  (23/1000)
Aspiration:
Licence:
Elsie Kim
Dim 2 Sep 2018 - 21:56
Re-bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


« You can dance in the storm. Don't wait for the rain to be over before because it might take too long. You can can do it now. Wherever you are, right now, you can start, right now; this very moment. »

– Sraelmore Ayivor
Revenir en haut Aller en bas
Leny O'Friel
Crazy Poons
Leny O'Friel
Leny O'Friel
Messages : 263
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 20

Fiche Cavalière
PE:
1380/1000  (1380/1000)
Aspiration: CCE
Licence: Compétiteur
Leny O'Friel
Dim 2 Sep 2018 - 22:19
Re-Bienvenue !

Je me souviens qu'elle n'avait pas la vie facile cette demoiselle là.. Et si mes souvenirs sont bons elle était accompagnée d'un protecteur (son frère, son copain, je ne sais plus..) dont j'appréciais énormément lire les aventures !

En tout cas, bon retour à toi Very Happy !

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠



wherever you go, go with all your heart
Revenir en haut Aller en bas
Neyla M. Hightower
Neyla M. Hightower
Neyla M. Hightower
Messages : 169
Date d'inscription : 17/05/2017
Age : 25

Fiche Cavalière
PE:
870/1000  (870/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Neyla M. Hightower
Lun 3 Sep 2018 - 0:23
Leny » Merci

Neyla » Oui, elle n'avait pas eu une vie facile. Après j'avoue je ne m'en souviens plus exactement de l'histoire OTL. Shame on me x). Après on va dire elle avait deux protecteurs, Geoffroy et l'autre je sais même plus le nom. Enfin celui dont j'ai plus le nom (mais bon j'ai la tête encore de la célébrité) a été tué dans un accident.
En tout cas merci d'avoir suivi l'aventure de mes persos J'avais beaucoup aimé les faire vivre et je compte recommencer avec ma petite è_é.


Edit : J'ai fini ma fiche, j'espère que cela ira. Sinon dite le moi ^w^.
Revenir en haut Aller en bas
Elsie Kim
Elsie Kim
Elsie Kim
Messages : 14
Date d'inscription : 01/09/2018
Age : 24

Fiche Cavalière
PE:
23/1000  (23/1000)
Aspiration:
Licence:
Elsie Kim
Lun 3 Sep 2018 - 9:28
Tout est bon !
Tu peux maintenant jouer sur le forum ! N'hésite pas à contacter le fondateur du forum ou un membre du staff si tu as un problème. Ta chambre est la chambre Magnolia et tu peux dès à présent trouver ton ordre de mission au bureau.

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


Jeffrey C. Marshall
Ses deux Chiens loups tchécoslovaques :
Louve & Lasko


Revenir en haut Aller en bas
Jeffrey C. Marshall
Staff
Jeffrey C. Marshall
Jeffrey C. Marshall
Messages : 1160
Date d'inscription : 14/09/2013

Fiche Cavalière
PE:
507/2000  (507/2000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Jeffrey C. Marshall
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: