Bienvenue

Nous sommes à Toronto au Canada ! !

Liens utiles

Top Sites

---

Discord

 
Trouver sa place  F1fg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trouver sa place

 :: ϟ Manoir :: Pavillon Sud :: Chambre Lilas
Dim 16 Sep 2018 - 22:24
Trouver sa place

Et voilà, elle y était, après quelques heures d'avion et un long trajet en taxi au beau milieu de pentes rocheuses, Lola était arrivée aux portes de Full Horse. Et tout ça, à Madagascar, rien que ça. Jamais elle n'aurait imaginé faire un si long voyage pour se retrouver dans un endroit comme celui-là. De là où elle était, la vue était splendide, le paysage à couper le souffle. Au moins, même si cette aventure finissait par ne pas aboutir, la jeune fille aurait le plaisir de se dire qu'elle avait eu la chance de voyager et découvrir des endroits magnifiques. Le petit bonus qu'offrait Full Horse à ses élèves. La jeune fille s'avança tranquillement vers ce qui semblait être le bâtiment principal. Voyageant léger avec pour simples bagages une valise, son sac à main et un carton, la jeune fille remonta rapidement les escaliers qui se présentaient à elle, poussant la porte d'un manoir en pierre. Elle était attendue car instantanément quelqu'un se présenta à elle pour lui présenter les lieux. En même temps, elle avait du vite être repérée avec ses bras chargés. La bâtisse était sublime. Elle apprit qu'elle partagerait son lieu de vie avec d'autres élèves dans le pavillon Sud. On l'y accompagna tranquillement pour qu'elle puisse y déposer ses affaires avant une petite visite. La jeune fille se contenta de les laisser devant la porte, les lieux étant vide pour le moment, aucune présentation n'était nécessaire. Elle put ainsi visiter le reste des lieux. Certains lieux clés comme la cuisine ou la bibliothèque (lieu clé pour Lola, mais pas forcément pour tout le monde) se situait dans un autre pavillon. La jolie brune découvrit également un magnifique jardin à l'arrière des bâtiments. Et quelle surprise, celui-ci était même agrémenté d'une piscine. C'était le grand luxe pour elle. Elle n'avait jamais eu autant de confort. A vrai dire ce n'était pas réellement du confort, plutôt du superflu, mais elle ne s'en plaindrait pas et comptait bien en profiter même pour une fois.

A l'issue de la visite, on lui remit ses clés tout en lui expliquant le fonctionnement de l'académie et les missions qui lui incomberaient régulièrement. La jeune fille regagna ensuite le pavillon Sud, elle comptait déballer ses affaires le soir même. Elle commençait à fatiguer après ce long voyage, mais elle tenait à s'occuper de tout dès maintenant afin de pouvoir traîner au lit sans stress demain matin. La jeune fille pénétra dans son nouveau lieu de vie. Il était composé de huit chambres. La sienne était la dernière au fond du couloir. D'ailleurs c'était la seule dont la porte n'était pas close. La jeune fille y pénétra avec ses affaires. Rapidement, elle ne put que se demander s'il n'y avait pas une erreur. Le lit était fait, en revanche, il était recouvert d'une montagne de vêtements. C'était étrange. Lola ouvrit la porte de l'armoire et ne fut pas étonnée de la trouver pleine à craquer de vêtements. En revanche, ce qui sauta aux yeux de la petite brune c'est qu'il ne s'agissait que de vêtements de luxe et que pour la plupart ils portaient encore leur étiquettes. La jeune fille s'empressa de rejoindre à nouveau le manoir pour se renseigner, mais d'après son hôtesse il n'y avait pas d'erreur, cette chambre n'était pas censée être occupée avant son arrivée, c'est que les autres occupants avaient du profiter de son absence pour occuper les lieux. La jeune fille retourna donc une dernière fois au pavillon. Elle resta quelques minutes à l'entrée de sa chambre, devant son lit qui était noyé sous les morceaux de tissus. Elle ne savait pas réellement quoi faire de tout ça, mais à un moment donné il lui faudrait bien en faire quelque chose, pour pouvoir dormir dans son lit par exemple. La jeune fille commença alors à sortir quelques vêtements de l'armoire pour les déposer sur la table de la pièce de vie commune afin de pouvoir y installer quelques un de ses vêtements à la place.


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit. - Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Lola Gianni
Lola Gianni
Lola Gianni
Messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 25

Fiche Cavalière
PE:
Trouver sa place  Left_bar_bleue30/1000Trouver sa place  Empty_bar_bleue  (30/1000)
Aspiration:
Licence:
Lola Gianni
Mar 18 Sep 2018 - 0:20

26ème. 26ème.

Le classement de la première épreuve des FHE venait de tomber. Et Lexi bouillait de colère contre Aroon et les juges. Certes, sa prestation n'avait pas été des plus folles mais jamais elle ne méritait de se retrouver à la 26ème place. Du plus loin qu'elle se souvienne, Lexi n'avait jamais fait un classement aussi pitoyable. Ses montures dressées parfaitement avaient toujours été impeccables et rattrapaient même les erreurs de leur cavalière, ce qui lui permettait de se hisser avec une grande facilité sur les meilleures places. Mais avec Aroon... Cet imbécile. Lexi fulminait. Elle était couverte de honte. Elle n'avait même pas annoncé son résultat à ses abonnés. Et elle ne le ferait probablement jamais. Elle n'avait même pas osé appeler sa famille ou ses amis pour chercher du réconfort. Devoir dire son classement à voix haute lui donnerait la nausée.

D'une humeur plus noire que noire, Lexi remonta dans le manoir et passa en trombe dans le salon commun pour s'enfermer dans sa chambre. Mais son pas s'arrêta net et elle jeta un coup d'oeil sur la table du salon. De magnifiques pièces y étaient jetées. LES SIENNES. Ses superbes robes et combinaisons trainaient sur la table tels de vulguaires morceaux de tissus. Il n'en fallut pas plus à la blondinette pour exploser de colère et hurler dans toute la coloc :

« - QUI A OSE TOUCHER A MES AFFAIRES ? »

Puis elle entrevit une porte ouverte, dans laquelle se trouvait un valise. Lexi eut un instant de réflexion. Cette chambre... Ha oui, c'était son dressing. Mais pourquoi son dressing avait-il l'air habité ? Encore plus furieuse, elle se dirigea d'un pas menaçant vers ladite pièce et ouvrit violemment la porte. A l'intérieur se trouvait une jeune femme brune, qui s'installait tranquillement dans le dressing attitré de la starlette. Lexi vit rouge.

« - Mais t'es qui toi ? rugit-elle. Est-ce que connais la valeur d'une seule des pièces que tu as balancé sur la table du séjour ? Ces superbes robes n'ont jamais été portées une seule fois et elles vont déjà avoir des faux plis à cause de ta négligence ! Lorsqu'on possède de vrais habits, on les pend à des ceintres c'est la base ! Je te jure que je vais te faire regretter ton geste... »

Rouge de colère, Lexi fusillait du regard la nouvelle arrivante. Pas un seul instant, il ne lui était venu à l'idée qu'elle devrait dégager cette chambre et trouver un autre endroit pour entreposer ses affaires. Depuis son arrivée, ses affaires avaient toujours été là et elle ne comptait certainement pas les bouger après l'affront de la dernière arrivée. Quelle ingénue celle-là, elle pensait peut être que les Valentino se lisseraient toutes seules ?

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


I'm a lot to handle
You don't know trouble I'm a hell of scandal
Me, I'm a scene, I'm a drama queen
I'm the best damn thing that your eyes have ever seen ▵
Revenir en haut Aller en bas
Lexi A. Lockwood
Lexi A. Lockwood
Lexi A. Lockwood
Messages : 80
Date d'inscription : 14/08/2018
Age : 20

Fiche Cavalière
PE:
Trouver sa place  Left_bar_bleue161/1000Trouver sa place  Empty_bar_bleue  (161/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Lexi A. Lockwood
Mar 18 Sep 2018 - 19:33
Trouver sa place

Lola venait de retourner dans sa chambre pour récupérer de nouvelles pièces dans son armoire, quand elle entendit la porte d'entrée se refermer et des talons claquer au sol. Après un court temps de pause, ces pas semblèrent se précipiter vers elle. En quelques secondes, une blonde en furie débarqua dans sa chambre en hurlant.

« - QUI A OSE TOUCHER A MES AFFAIRES ? »

La soirée commençait bien, à peine arrivée et sa sentait déjà le début des embrouilles. La jolie brune était de manière générale de nature réservée, mais au moindre manque de respect ou attitude déplacée elle se transformait. Une seule phrase avait suffit à la faire bouillir intérieurement, mais comme à son habitude dans ce genre de situation, elle préféra rester calme, sachant pertinemment que cette attitude avait tendance à encore plus agacer ce genre d'interlocutrice. Mais elle ne se gênerait pas pour autant pour la remettre à sa place, même si c'était sur un ton des plus posés.

« Pour commencer, bonjour ! En général quand on a un minimum de savoir vivre et d'éducation on commence par ça. Je me passerai de te demander qui a touché à mon armoire de mon côté. C'est clairement évident. »

Elle détailla un instant l'intruse qui semblait fulminait, son regard noir en disait long sur sa personnalité que Lola n'allait de toute évidence pas prendre en affection de si tôt.

« Mais t'es qui toi ? Est-ce que connais la valeur d'une seule des pièces que tu as balancé sur la table du séjour ? Ces superbes robes n'ont jamais été portées une seule fois et elles vont déjà avoir des faux plis à cause de ta négligence ! Lorsqu'on possède de vrais habits, on les pend à des cintres c'est la base ! Je te jure que je vais te faire regretter ton geste... »

« Au cas où tu ne l'aurais pas compris, je suis la locataire de cette chambre. Voilà qui je suis.... Pour commencer je n'ai pas balancé tes affaires, je les ai juste déplacées délicatement, chose que je n'aurais pas eu à faire si elles ne s'étaient pas trouvées dans MON armoire. Donc pour les faux plis tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même. Et je ne sais pas exactement combien t'ont coûté ces fringues, mais en revanche ce que je sais, c'est que si tu as les moyens de te les payer, tu aurais aussi largement les moyen de te payer une petite penderie supplémentaire plutôt que d'envahir l'espace d'autrui. C'est ça la base. Mais la base du savoir-vivre. »

La jeune fille se retourna vers son armoire pour récupérer encore quelques pièces avant de se retourner vers sa chère colocataire.

« Maintenant je vais faire comme si je n'avais pas entendu tes menaces puériles, et je vais t'aider à déplacer tes affaires de ma chambre. Dis moi juste où tu veux que je les mettes. Et l'histoire sera réglée. »


↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠

La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit. - Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Lola Gianni
Lola Gianni
Lola Gianni
Messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 25

Fiche Cavalière
PE:
Trouver sa place  Left_bar_bleue30/1000Trouver sa place  Empty_bar_bleue  (30/1000)
Aspiration:
Licence:
Lola Gianni
Dim 30 Sep 2018 - 16:32
Gnagnagnagna la locataire de cette chambre... Cette chambre était devenu un dressing, point barre. S’il devait un jour y avoir une habitante dans cette pièce, pourquoi est-ce que Lexi n’avait jamais été prévenue ? A priori, le fait qu’elle ait annexé la chambre ne posait de soucis à personne jusqu’à ce que cette éberluée arrive. Elle n’avait qu’à être arrivée plus tôt, comme tout le monde ! Lexi ne se sentait absolument pas coupable. Et puis cette garce avait osé lui manquer de respect en faisant l’insolente. Très bien, elle détestait officiellement cette coloc. Elle appellerait Papa dès ce soir pour faire en sorte de trouver un autre logement, et au diable les règles stupides de l’académie !

Les niaiseries de la brunette lui passaient au-dessus de la tête, si bien qu’elle fit à peine attention à ses mots sans importance. De toute manière, elle avait déduit de la manière dont celle-ci avait traité ses habits qu’elle n’était pas habituée à manier ce genre de pièce, donc qu’elle était pauvre et que donc, elle était sans intérêt. Alors qu’elle piaille, Lexi n’en avait cure. La blondinette continuait de la fixer, un sourcil levé et un air de dédain évident dans les yeux. Sa colère ne partait pas bien au contraire, mais pour le moment, elle était plus occupée à préparer une revanche qu’autre chose. Elle pourrait lui pourrir la vie de mille et une manière différentes, mais surtout, elle refusait de vivre un jour de plus aux côtés d’une pauvrette pareille. Finalement, l’université était-ce une si mauvaise option ? Au moins là-bas, la coloc forcée n’existait pas…

Soudain, la brune fit volte-face et se remit à fouiller dans son armoire. Lexi reporta son attention sur elle. Cette fois ça va barder pour toi paysanne.

Mais alors qu’elle allait ouvrir la bouche pour ressortir une ribambelle d’injures et de menaces, elle fut devancée. L’intruse parlait d’un ton étrangement calme, comme si les menaces de Lexi ne lui faisaient ni chaud ni froid. Elle lui proposa même de l’aider à déplacer ses affaires… Elle ne pensait quand même pas sérieusement pouvoir poser ses mains sales sur ces habits de marque ?

« - Ecoute moi bien, fit-elle d’un ton furieux. Je ne sais ni d’où tu sors ni qui tu es mais j’ai pas l’impression que tu comprennes la valeur de toutes ces pièces. Certaines sont uniques et d’autres valent à elle seule plus que toute ta garde-robe que tu es entrain de ranger. Alors ne touche plus à ces habits, je vais appeler un majordome qui lui saura s’occuper correctement et soigneusement de mes robes de cocktail, sans les ruiner rien qu’en les touchant. Alors sois gentille mais tu patienteras en attendant. »

D’un geste sec, Lexi sortit son iPhone de sa poche et pianota furieusement le numéro des services de résidence. Une voix douce lui répondit, et la blondinette cracha tout son venin sur la pauvre jeune femme qui n’avait rien demandé, et qui lui assura d’un ton mi-désolé mi-interrogateur que ce genre de service n’existait pas au sein des résidences de l’académie. Lexi lui hurla d’aller en trouver un, et qu’elle pourrait mettre tous les frais supplémentaires dans une note à facturer au nom de son père. La réceptionniste s’exécuta et promis d’envoyer quelqu’un dans les plus brefs délais pour récupérer ses habits. Sans même un mot de remerciement, Lexi lui raccrocha au nez.

Tout en téléphonant, elle avait été examiner les robes et autres habits qui avaient été posés sur la table du séjour. La plupart des pièces n’avaient jamais été portées. Mais désormais, elles étaient légèrement pliées ou froissées et psychologiquement, Lexi se refusait à porter un habit qui avait été négligemment déplacé par une paysanne. Elle se retourna à la chambre et siffla entre ses dents :

« - Pour ce qui est des habits que tu as ruinés, je te les laisse ils ne me seront plus d’aucune utilité. Prends ce que tu voudras et jette le reste. »

Elle désigna du regard le tas de vêtements dans le salon. De toute façon, elle avait prévu une virée shopping ce weekend, alors tant pis. Au pire, les habits ça se rachète bien, alors pourquoi s’encombrer avec des pièces foutues en l’air ? Autant en faire profiter une petite pauvrette qui n’aurait autrement jamais pu s’approcher d’une pièce pareille. Lexi se sentit une citoyenne responsable. Son karma venait probablement d’être multiplié par dix ! En espérant qu’il n’était pas négatif au départ…

↞ ↞ ↞ ---- ↠ ↠ ↠


I'm a lot to handle
You don't know trouble I'm a hell of scandal
Me, I'm a scene, I'm a drama queen
I'm the best damn thing that your eyes have ever seen ▵
Revenir en haut Aller en bas
Lexi A. Lockwood
Lexi A. Lockwood
Lexi A. Lockwood
Messages : 80
Date d'inscription : 14/08/2018
Age : 20

Fiche Cavalière
PE:
Trouver sa place  Left_bar_bleue161/1000Trouver sa place  Empty_bar_bleue  (161/1000)
Aspiration:
Licence: Compétiteur
Lexi A. Lockwood
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
Sauter vers: